South We Go
7Oct/100

Semaine 5 : plongée, dégustation, voyages et combats administratifs

This post in English

Au programme de la semaine : plongée, dégustation, voyages et combats administratifs. Nous terminons notre périple mauriciens par une visite de ses fonds marins et de ses rhumeries, deux lieux que nous avions jusqu'à présent négligés mais qui vaillent le coup d'œil … et de coude ;o) Perth nous accueille avec un grand soleil et plein de bonne nourriture, c'est la fin de l'aventure créole, nous revoilà dans un monde plus occidental avant d'entamer notre périple dans le bush à bord de notre van … qu'il nous faut trouver.

Jour 28 – Des recherches et du repos

29/09/2010

Ce matin il pleut par intermittence, aussi, puisque nous arrivons prochainement à Perth, nous effectuons des recherches sur internet pour notre prochaine étape. Il nous faut trouver assez rapidement un van, un endroit ou séjournée en attendant le van, trouver les moyens de locomotions (bus, trains …) depuis l'aéroport etc … Et mettre également à jour le blog et les autres réseaux sociaux que nous nous efforçons de faire vivre.

À midi une éclaircie pointe son nez, nous partons manger dans un grand hôtel de Maurice et profitons un peu de sa plage pour nous relaxer. Nous terminons la journée par un délicieux restaurant de fruit de mer... je sens encore le goût des langoustes.

Jour 29 – Le Nautilus

30/09/2010

Au programme de la journée : rencontre avec les poissons. Il était difficile de quitter Maurice sans prendre la peine d'aller voir ce qu'il se cache sous ses eaux turquoises. Nous avions sélectionné deux jours auparavant le club Atlantis à Trou aux Biches. Nous n'avons pas été déçus. Pour ma part il s'agissait de ma première sortie subaquatique, le spectacle était au rendez vous. Après une petite initiation en eau peu profonde nous voici à une centaine de mètre de la plage. A une dizaine de mètre sous nos pieds, les fonds marins. Anémones de mers, poulpes, poissons cocher, murènes, étoiles de mer, oursins , coraux et tant d'autres poissons bleus, jaunes … Superbe expérience qui sera réitérée très prochainement je l'espère.

Après cette matinée riche en découverte, nous nous rendons à Port Louis pour visiter le port et faire un peu de shoping. Nous perdons un peu de temps sur place et voilà que la rush hour de Maurice commence. Dommage nous voulions visiter la rhumerie de Chamarel, elle sera fermée d'ici que nous y arrivons.

Jour 30 – Rhum day

01/09/2010

Un peu déçu de notre journée précédente (non pas les poissons mais la rhumerie) nous nous levons de bon heure pour déposer le père de Nat à Port Louis puis nous nous rendons à Chamarel pour visiter cette maudite rhumerie :o) L'établissement est un peu caché dans la nature, au milieu des champs de canne a sucre. Lorsque nous arrivons le parking visiteur est presque vide « Chouette nous allons être peu nombreux pour la visite » me disais-je. Effectivement ce fut le cas, et c'est une visite très privée auquel nous avons eu le droit. Il faut dire que peu de personne s'aventure ici avant 11h. La visite est assez courte mais nous nous attardons sur la partie dégustation. J'essaie d'en profiter sans pour autant en abuser, je suis le chauffeur. Le personnel nous propose 2 sandwich au cerfs, il est tot mais après cet apéro sucré niche. Ha oui j'oubliais, le lagon toujours aussi splendide 😉

L'après midi se passe au Coton Bay, nous y invitons toute notre petite tribu a y déguster des « baby octopus », c'est délicieux. La soirée est dédié au packaging, hé oui nous partons demain pour Maurice, pourvu que tous nos bagages passent. Nous sommes limités à 15kg en soute et 5kg à bord, nous sommes venus avec 20kg d'excédents.

Jour 31 – En transite

02/10/2010

Jour de départ, ce soir nous décollons pour Perth et 6h30 d'avion. Il faut tout compacter, ficeler, trier … bref tout recommencer. Nous nous rapprochons de l'aéroport pour y déposer le père de Nat qui s'envole quelques heures avant nous. Nous profitons du temps libre pour visiter les alentours et c'est du coté de Blue Bay que nous nous installons. Le coin est une réserve protégée, la pêche est interdite, la circulation maritime réglementée et forcément les eaux sont splendides. Plusieurs vendeurs nous accoste pour nous proposer différents circuits de plongée et de bateau à fond de verre. Un petit tour au restaurant pour une collation pré-aéroportuaire et nous voilà à dire adieu à Maurice. Perth nous voilà !

Jour 32 – Premiers pas sur la grande île

03/10/2010

Après 7h de vol nous nous posons à Perth sur la côte ouest de l'Australie. Avec 4h de décalage horraire nous sommes un peu décalé. Le temps de prendre un café, d'essayer de garder les yeux ouverts nous prenons un bus pour nous rendre à l'underground hostel, une auberge de jeunesse pas loin du centre ville. Là nous sommes accueillis par une bière de bienvenue, c'est plutôt sympa. Nous nous installons dans notre chambre, faisons le tour du propriétaire puis direction le centre ville pour voir à quoi ressemble la ville. Nous visitons le centre ville, très animé et commercial, très agréable. Il faut dire que l'on change totalement de décore avec Maurice. Nous déjeunons dans un restaurant japonais où j'ai la joie de redécouvrir des ramens. Le soir ce sera portugais avec du poulet piripiri. Fatigué nous nous couchons pas trop tard.

Jour 33 – premières démarches

04/10/2010

Nous essayons de ne pas nous lever trop tard pour atténuer au maximum l'effet du jet lag mais ce n'est pas si évident que cela. Le petit déjeuner englouti nous nous mettons au travail. Nos objectifs de la semaines sont : 1 – trouver un van, 2 – ouvrir un compte un banque, 3 – être prêt pour dimanche. Nous épluchons les petites annonces de van, par chance il y en a plus que la semaine dernière. Nous en trouvons 2 rapidement qui ne sont pas loin de notre auberge nous les appelons pour avoir plus de détails et prendre rendez-vous pour les visiter. Le premier est vue à midi, ce sont Le 2 allemandes qui nous font le tour du propriétaire, le van est pas trop mal mais il n'y a pas de clim. Le soir ce sont 2 autres van que nous visitons : l'un tenu pas 2 allemands, l'autre par un frenchy. Celui des allemands semble un peu mieux que celui des filles mais après avoir fait un tour avec nous tombons en panne de batterie. Ce n'est pas bon signe. De plus je constate que les pneus sont quasis lisses. Celui de Leny, le français est pas mal mais il n'est pas automatique, dommage. Dans l'après midi nous nous rendons à la banque pour ouvrir un compte. Nat en a déjà un dans leur agence française. Nous sommes bien accueillis mais nous avons besoin de 2000$ en cash pour ouvrir le compte et bien entendu nos cartes sont limités en retrait. Dans la nuit nous contactons par mail le conseillé financier de Nat.

Jour 34 – Banque le combat continue

05/10/10

La journée d'hier est une demie victoire. 3 vans de vu mais pas de compte ouvert. Nous nous levons un peu tard et nous attendons les 3h de l'après midi pour que les banques françaises ouvrent. Nous retournons a la banque plaider notre cause, il est difficile d'accepter que, dans une banque qui se dit mondiale, il ne soit pas possible de faciliter la création de compte entre pays. Finalement nous arrivons a trouver un accord, mais entre temps les banques de Perth sont fermées. Durant le reste de la journée nous visitons Perth tout en restant près du centre ville, nous effectuons des recherches sur nos prochaines semaines. Entre temps nous avons découvert un autre van a vendre. Un certain Chris, mécano de son état, nous présente un van. Tout de suite je remarque les pneus et les jantes neuves. Le van est en bon état, l'intérieur est équipé de la base du « camper van » : coin cuisine a l'arrière, lit 2 places et rangement au milieu. Nous faisons un tour avec, le moteur tourne rond, il répond bien, la direction est bonne, bref tout baigne. Après avoir discuté avec Nat nous tombons d'accord : celui là, bien qu'un poil plus chère est celui qu'il nous faut. Nous retournons tout de même tester le van des filles au cas où. Le van est un peu poussif, la jauge d'essence ne marche pas … bref il ne fait pas vraiment l'affaire.

Dans la soirée nous faisons connaissance de plusieurs autres occupant de l'auberge. Des écossais, des irlandais qui nous apprennent quelques mots de gaéliques. Tout se petit monde se retrouve autour de pizza et de bière. Fin de la journée 🙂

About Fred

Fred, de formation ingénieur, la trentaine, a décidé de quitter la capitale française et d'aller explorer l'autre hémisphère de la planète pour y récolter de bonnes idées applicables à notre mode de vie.
Comments (0) Trackbacks (0)

No comments yet.


Leave a comment


No trackbacks yet.