South We Go
7sept./100

Semaine 1 – des kilomètres et du soleil

This post in English

Nous voila sous le soleil des tropiques si chère a notre Gilbert national. C'est la première fois que je me retrouve dans la partie du monde où les gens ont la tête en bas et je me demande si c'est pour cela qu'ils sont tous aussi sympathiques et peu stressés.

Retour sur notre première semaine. Quelques chiffres :

  • 60kg de bagages
  • 5 îles (de France, Angleterre, Maurice, Rodrigues, Aux cocos)
  • 2 avions
  • 1 train

Jour 0 – Au revoir

01/09/2010

Picture of the day

St Pancras

Départ d'un Paris ensoleillé, l'absence total de chariot à la gare du nord et nos 30kg de bagages chacun nous a poussé à faire un peu de sport, mais après tout nous ne partons pas au Club Med, il faut bien s'y faire. 2H30 plus tard nous voici à Londres tout autant ensoleillé. Déjeuner en famille puis direction Eathrow où nous attendons sagement notre vol, nous en profitons pour nous faire scanner l'Iris, cela devrait nous faire gagner du temps au retour... dans 1 an.

Jour 1 – Maurice pour un jour

02/09/2010

Picture of the day

Arrivée à Maurice

12h de vol, c'est le tarif pour rejoindre l'ile Maurice depuis Londres avec Air Mauritius. Vol de qualité standard, pas de turbulence, bref une formalité. Arrivé à Maurice, nous apercevons l'ile au travers des nuages : de très belles couleurs s'étalent sur l'ile et le bord de mer, les cartes postales ne mentaient pas. Ici c'est encore l'hiver car on marche la tête en bas, cependant c'est un hiver à 24°C!

Nous sommes conduit à notre chambre d'hôtes par un Mauricien très accueillant. Nous profitons du reste de la journée pour nous restaurer et visiter la ville. Nous avons terminé la journée par un festival du rire en Créole. Dans une ambiance très agréable il nous est cependant difficile de suivre les différents jeux de mot

Jour 2 – Premiers pas à Rodrigue

03/09/2010

Picture of the day

Welcome flowers

La matinée est légèrement pluvieuse mais le soleil arrive a percer les nuages tandis que nous prenons notre petit déjeuner sur la terrasse du gite qui nous héberge. Nous avons juste le temps d'essayer les hamacs avant de nous diriger vers l'aéroport. Petit moment d'angoisse, nous excédons légèrement la limite de poids autorisé. Comment ca, 20kg en plus ca fait trop ? Il faut savoir que la liaison Maurice Rodrigue se fait sur des petits porteurs, chaque kilo est donc compté. Après 1h de négociation et quelques roupies tout fini par être embarqué dans l'avion. 1H30 plus tard nous sommes accueillis par le père de Nat sous le soleil de Rodrigue. « Bienvenue à la ferme » furent ses premiers mots. Nous découvrons rapidement l'ile, l'hôtel et passons le reste de la journée dans les alentours de Port Maturin.

Jour 3Une belle ferme

04/09/2010

Picture of the day

Trou d'argent

Après une soirée un peu arrosée pour fêter les retrouvailles de Nat et son père, nous nous levons un peu tardivement. J'avais oublié le bonheur de prendre un petit déjeuner avec une telle vue. Je prend un peu de temps pour trier les photos et les vidéos que nous avons déjà prises, puis direction au « restaurant du quai » à port Maturin. Très bonne cuisine à base de produits locaux, nous vous en parlerons prochainement. Aujourd'hui c'est samedi, alors tous en maillot de bain, direction la plage « le trou d'argent ». Un peu de voiture, un petit peu de marche au milieu des arbres et des chèvres et nous voilà sur une petite plage déserte à l'eau turquoise soit disant « froide ». Le soleil se couche dans l'océan, le gadgac nous attend suivit du diner pour finir sur une petite sortie au Safari

Jour 4Dimanche de récupération

05/09/2010

Picture of the day

Vache rodriguaise

Lever un peu tardif suivi de quelques travaux domestiques. Nous sommes conviés à déjeuner à une tables d'hôtes Rodriguaises. Après 10 minutes de routes, au bout d'un chemin en terre nous nous retrouvons chez Paulette. L'accueil est très chaleureux et nous partageons plusieurs plats typiquement rodriguais excellent. Sur les coups de 15h nous rentrons, Nat et moi décidons de prolonger l'après midi par une promenade. Me voilà a bord d'un gros pickup à conduire à gauche pour la toute première fois, heureusement les rodriguais ne sont pas des champions de la vitesse. Nous découvrons quelques petites plages bien charmante ainsi que de nombreux animaux toujours en libertés. Notre escapade se conclue par un superbe couché de soleil. La soirée s'achève à l'hôtel en compagnie d'un pasteur et d'une amie rodriguaise de retour de Maurice.

Jour 5 – une histoire de tortue

06/09/2010

Picture of the day

Paysage Rodriguais

Les réveils sont toujours très agréables à Rodrigues : ciel bleu et mer turquoise. Aujourd'hui nous décidons d'aller visiter la réserve de tortue géante Francois Leguat. Nous commençons par la visite du petit musée qui décrit les divers grandes phases de l'histoire de Rodrigues ainsi que les espèces malheureusement disparues aujourd'hui. Au XVIIe siècle, les tortues Cylindraspis peuplaient l’île mais elles ont été capturées en grand nombre, servant de plat de résistance sur les navires, jusqu'à l'extinction totale de l'espèce. Aujourd'hui le parc contient près de 1200 espèces : des tortues d’Aldabra venant des Seychelles ainsi que des tortues étoilées de Madagascar. La parc héberge aussi la Roussette, chauve sourie endémique de Rodrigues (rousse et velue). Le parc est également composée de grottes de calcaires contenant d’imposantes stalagmites et stalactites. La journée s'achève sur une fête pour le départ d'un groupe de réunionnais.

Jour 6 – L'ile aux cocos

07/09/2010

Picture of the day

Ile aux Cocos

Réveil matinal et départ à 9h de l'hôtel en minibus. Direction l'ile aux Cocos. Après 1h30 de bateaux à travers le lagon, nous arrivons sur une petite île de 200m de large sur 1km de long peuplée de millier d'oiseaux. L'ile aux Cocos est l'une des réserves naturelle de Rodrigues, elle y abrite 3 principales espèces d'oiseaux ainsi que d'autres espèces lors des migrations. La population peut atteindre 45 000 volatiles en été. Un guide nous présente chaque espèces, ainsi que l'histoire de l'ile. Aujourd'hui cette dernière est gardée constamment par 6 gardiens qui se relaient a tour de rôle. Leur cabane et la seule habitation de l'ile. Au nord à une centaine de mètres, l'ile aux sable est interdite au publique. Après un déjeuner de poissons grillés et quelques brasses dans une eau limpide nous rentrons à Port Mathurin.

About Fred

Fred, de formation ingénieur, la trentaine, a décidé de quitter la capitale française et d'aller explorer l'autre hémisphère de la planète pour y récolter de bonnes idées applicables à notre mode de vie.
Comments (0) Trackbacks (0)

No comments yet.


Leave a comment


No trackbacks yet.