South We Go
27juil./100

Faro 2ième essaie

Le jour de notre fête nationale le temps a décidé que nous ne devions pas quitter le sol français. Notre avion n'a pu rejoindre la capitale et notre vol fut finalement annulé.  Mais ce n'est que parti remise, nous retentons notre chance ce mercredi pour Faro.

Un départ manqué

Cette expérience fut très intéressante. Assez souvent nous entendons nos concitoyens se plaindre du manque d'informations lors des perturbations dans les transports, qu'ils soient publiques ou privés. Voyageant cette fois ci avec la compagnie à bas prix EasyJet, nous n'attendions pas un service 4 étoiles, après tout il y a bien une raison pour laquelle ils sont moins chers qu'une partie de leurs concurrents. Cependant ces compagnies doivent tout de même être habituées à annuler des vols, ce ne sont pas les raisons qui manquent : avaries techniques, problèmes de personnels, météo, congestion du trafic, accumulation de retard ... et pourtant la gestion de ces mini crises est toujours aussi catastrophique, quelque soit le moyen de transport.

Easyjet A319-100

Boarding Easyjet

Manque d'informations, informations étonnées, peu d'excuses sont généralement les éléments que déplorent les clients. Durant notre expédition nous étudierons attentivement ces divers situations dans les pays hôtes, pour en tirer les bonnes pratiques.

Et c'est reparti !

Nous serons donc dès mercredi soir à Faro, si le temps, les contrôleurs aériens, les volcans et les vents solaires le veulent bien. Le programme n'a pas changé, seuls les bikers ne seront pas de la partie. Un beau soleil et ses 30°C nous y attend.

A suivre ...

Blason de la ville de Faro, portugal

About Fred

Fred, de formation ingénieur, la trentaine, a décidé de quitter la capitale française et d'aller explorer l'autre hémisphère de la planète pour y récolter de bonnes idées applicables à notre mode de vie.
Comments (0) Trackbacks (0)

No comments yet.


Leave a comment


No trackbacks yet.